Liste de produits par fabricant VOLKSWAGEN

Logo VOLKSWAGEN

VOLKSWAGEN

Les débuts de la marque Volkswagen remontent aux années 1930, lorsqu'Adolf Hitler lance l'idée d'une « voiture du peuple », pratique, fiable et abordable. Parmi de nombreux projets, c'est celui de Ferdinand Porsche qui est retenu : une petite auto à l'allure aérodynamique, dotée d'un moteur refroidi par air implanté à l'arrière. Des prototypes de cette « KdF-Wagen » sont construits dès 1936.

Logo VOLKSWAGEN


VOLKSWAGEN


Les débuts de la marque Volkswagen remontent aux années 1930, lorsqu'Adolf Hitler lance l'idée d'une « voiture du peuple », pratique, fiable et abordable. Parmi de nombreux projets, c'est celui de Ferdinand Porsche qui est retenu : une petite auto à l'allure aérodynamique, dotée d'un moteur refroidi par air implanté à l'arrière. Des prototypes de cette « KdF-Wagen » sont construits dès 1936. Une toute nouvelle usine sort de terre dans la ville nouvelle de KdF-Stadt (aujourd'hui Wolfsburg), mais la guerre repousse le lancement de la voiture. À la place, l'usine produit la Type 82 « Kübelwagen », basée sur la future Coccinelle, mais destinée à une utilisation militaire. Après le conflit, l'usine se retrouve en zone d'occupation anglaise. Les autorités britanniques font visiter le site à plusieurs constructeurs des pays alliés, y compris Ford, à qui il fut proposé de reprendre l'entreprise gratuitement. Tous refuseront, estimant Volkswagen sans avenir. Il faudra attendre l'arrivée de Heinrich Nordhoff, un vétéran d'Opel, à la tête de la société pour que la production décolle enfin. La Coccinelle remporte vite le succès, et la gamme est complétée par le « Combi » Type 2 (1950) et les coupés et cabriolets Karmann-Ghia (1955). Dans les années 60 et 70, la gamme continue de s'élargir, tandis que Volkswagen fait l'acquisition de Auto Union (1964) et NSU (1969), ce qui lui permet d'absorber un savoir-faire crucial. En effet, la vieillissante Coccinelle voit ses ventes décliner, et il devient urgent de la remplacer. La première Passat est lancée en 1973, puis le coupé Scirocco et surtout la Golf en 1974, déclinée en version GTI en 1975. Enfin, l'arrivée de la Polo achève la constitution d'une gamme moderne de modèles à traction avant et moteurs refroidis par eau. Au fil des années 80 et 90, Volkswagen et sa filiale Audi (résultat de la fusion d'Auto Union et NSU) amorcent une montée en gamme, facilitée par le rachat de Seat (1986) et Skoda (1991). Durant cette période, la Golf s'affirme comme un modèle de référence pour les marques rivales. À la fin des années 90, sous l'impulsion de l'ambitieux patron Ferdinand Piëch, le groupe Volkswagen s'installe dans le très haut de gamme, en absorbant Lamborghini, Bentley et Bugatti. Au même moment, l'entreprise déploie une politique de plate-formes communes qui permet de décliner un grand nombre de modèles en limitant les coûts de développement. La stratégie à l'international est également très ambitieuse, avec l'installation d'usines dans le monde entier, en particulier en Chine et aux États-Unis. En 2005, Porsche et Volkswagen, qui collaboraient de longue date, se rapprochent, puis finissent par fusionner en 2009.

Détails
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.